Eliminer les 1001 ingrédients chimiques : la lessive faite maison

J'avais arrêté de regarder les ingrédients au dos des produits ménagers depuis longtemps. Malgré une peau irritable, je me fiais simplement aux étiquettes "peaux sensibles" et je croisais les doigts. Même cette incroyable campagne de crowdfunding par The Simply Co ne m'avait pas spécialement donné l'envie de trouver une alternative

Recent Posts

Au sujet d'Aboul

Aboul fait 1m61 et a de grands yeux. L'une de ses principales questions est de savoir s'il est possible d'aligner son mode de vie avec ses idéaux. Parfois ça ne marche pas et on en rigole bien.

J'avais arrêté de regarder les ingrédients au dos des produits ménagers depuis longtemps. Malgré une peau irritable, je me fiais simplement aux étiquettes "peaux sensibles" et je croisais les doigts. Même cette incroyable campagne de crowdfunding par The Simply Co ne m'avait pas spécialement donné l'envie de trouver une alternative par moi même. Et ce malgré le prix prohibitif des détergents et assouplissants.

Puis j'ai rencontré un de ces couples en route pour le zéro déchet. Je ne me sentais évidemment pas prête à mettre en cause l'ensemble de mon mode de vie tout de suite pour éliminer 100% de mes déchets, et pourtant lorsqu'ils m'ont parlé de leur bonne amie qui fabriquait elle même ses lessives au coût modique de 4€ pour une dizaine de litres, je me suis dit qu'il faudrait que je me penche sur la question.

J'ai mis quelque temps à me pencher, justement, mais le résultat fut spectaculaire.

J'ai d'abord découvert que la vidéo du crowdfunding disait vrai : il suffit de trois ou quatre ingrédients pour faire du produit lessive. Non pas mille, même pas dix, seulement quatre.

Les voici en fanfare :

  • Savon de Marseille / Alep / autre,
  • Vinaigre blanc,
  • Bicarbonate de sodium,
  • Eau.

Je ne vais pas m'attarder sur la recette utilisée dans ce cas précis, et je vais plutôt vous donner un récit de ce qui s'est passé après l'achat de ces (quatre !) ingrédients.

J'ai prévu une après-midi entière pour faire ma lessive, croyant encore que cet élément très complexe de notre vie quotidienne ne pouvait s'inventer en un coup de main. Ou au moins deux heures, car n'oublions pas qu'il faut râper le savon ! Cela m'a pris 20 minutes. Vingt. En vingt minutes j'avais rappé, incorporé, touillé, bouilli, et mis à reposer ce nouveau liquide dans une ancienne bouteille de lessive récupérée. Alors certes, j'ai dû un peu secouer ma lessive dans le reste de l'après midi, et puis j'ai dû la diluer et répartir dans plusieurs bouteilles. Mais j'avais bouclé cette affaire en moins de temps que je mets sous la douche.

J'ai testé avec une légère inquiétude cette lessive sur une première fournée de vêtements. On m'avait conseillé d'éviter de risquer d'abîmer des matériaux fragiles avant d'être certaine que tout allait bien se passer. Evidemment, tout se passa parfaitement. J'ai récupéré des vêtements propres et en bon état. Voire même en excellent état. Leur seule particularité était de n'avoir aucune odeur - et ce point zéro de l'odeur peut être troublant -, ce qui est facile à changer avec quelques gouttes d'huiles essentielles.

J'en déduis que je n'ai plus de raison d'acheter de la lessive, et ce défi s'achève bien plus rapidement que prévu. S'il y a lieu, je ferai un update lors de la prochaine production de lessive.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner