Lectures étrangères - Le dernier pharaon, Méhémet-Ali

Attention, ce livre n'est pas une n-ième tri, tetra ou millalogie sur le thème des pharaons des grandes pyramides. Vous êtes sur le point d'entrer, à l'aide de Gilbert Sinoué, dans l'univers de l'Egypte du dix-neuvième siècle. J'ai compris qu'il fallait que je lise ce livre après avoir découvert par

Recent Posts

Au sujet d'Aboul

Aboul fait 1m61 et a de grands yeux. L'une de ses principales questions est de savoir s'il est possible d'aligner son mode de vie avec ses idéaux. Parfois ça ne marche pas et on en rigole bien.

Attention, ce livre n'est pas une n-ième tri, tetra ou millalogie sur le thème des pharaons des grandes pyramides. Vous êtes sur le point d'entrer, à l'aide de Gilbert Sinoué, dans l'univers de l'Egypte du dix-neuvième siècle.

J'ai compris qu'il fallait que je lise ce livre après avoir découvert par hasard la quatrième de couverture : "1801. Méhémet-Ali, petit négociant grec en tabac, ne sachant ni lire ni écrire, débarque dans la vallée su Nil. En quatre ans, il crée un empire qui s'étand du golfe Persique aux rives méridionales de la Méditerranée".

Le malaise oriental

L'Orient, le Levant, l'arabité : autant de terminologies qui nous mettent mal à l'aise. Pas besoin d'avoir lu Edward Saïd pour identifier et ressentir un flottement. Entre le cultures méditerranéenne, il existe comme un abîme de fantasmes. Nous avons peur de mal dire, de mal comprendre, peur d'une opposition de principe, peur de l'affrontement. Pour faire simple : on croit honnêtement qu'on ne pourra jamais rien y comprendre sans parler arabe ou turc.

On se complait dans nos quelques connaissances. Mes notions d'histoire ressemblaient à ceci : il y a eu une expansion de l'Islam sur des terres dont on ne sait plus grand chose, des lieux de savoir et de connaissance ont émergé - Egypte, Syrie, Maroc -, puis l'empire Ottoman a tout englouti - jusqu'en Grèce, vous vous rendez compte ! -, puis finalement les colonisations et mandats français ou britanniques ont remplit le vide de l'effondrement ottoman jusqu'aux indépendances !

Et aujourd'hui, nous décrivons surtout nos rapports est-ouest, nord-sud, sud-sud, nord-nord en fonction des conséquences de colonisations. D'ailleurs, il y a un tas de guerres dans tous les sens car tout cela est très compliquée.

L'histoire comme calmant

Certes. Ce n'est pas très amusant comme vision de l'histoire. Cela manque de recule et ne donne absolument pas envie de s'y pencher. Alors qu'il y a tant de pépites à découvrir, et ce sans trop se forcer.

En vrac : l'une des dernières familles à diriger l'Egypte sous l'empire Ottoman était albanaise, c'est à cette période que la grande obélisque débarque place de la Concorde et que le wahhabisme est apparu en Arabie, et Napoléon eut une influence déterminante sur l'Egypte.

Je n'en savais rien. Mais heureusement, des intellectuels capables de relater ces épisodes de l'histoire, existent. Gilbert Sinoué, utilise la biographie de Méhémet-Ali comme prétexte pour embarquer son lecteur dans l'histoire de la Méditerranée. Certes, il faut faire un effort pour se souvenir de certains détails, que nous avons tendance à minimiser dans nos cours d'histoire - géographie et enjeux des grands empires européens, multiculturalisme naturel de la Méditerranée, - et se remémorer l'Europe de l'époque - en pleine mutation économique et technologique - pour en profiter pleinement.

Le dernier Pharaon est un livre d'histoire, non pas de littérature ; pour ceux qui s'éloignent rarement de la fiction, cela peut être difficile. Et pourtant, page après page, on est titillés par tous les détails qui mettent à mal nos préjugés, interpellés par ce que l'on apprend sur notre propre histoire, immergées dans des grande événements historiques dont on n'imaginait même pas l'existence.

Malgré son titre facile et tapageur, cet ouvrage permet de se laisser aller à combler une partie des lacunes qui nous mettent si mal à l'aise. Sans se forcer à tout avaler d'une traite. Parfois ce livre se pose deux semaines, puis se reprend facilement en main.

On émerge avec une nouvelle compréhension de notre histoire commune méditerranéenne, et surtout une narration plus complète des enchainements marquants. Et donc de notre actualité chaotique.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner