Micro-contributions, l'impact de quelques centimes

Nous faisions récemment l'éloge d'un livre qui aide le grand public à identifier et reconnaitre les micro-engagements, à travers une série d'exemples bien fouillés. Si l'ambition affichée de Changer le monde en deux heures ne vous parle pas, qu'en est-il de changer une vie avec quelques centimes ? Le grand public

Recent Posts

Au sujet d'Aboul

Aboul fait 1m61 et a de grands yeux. L'une de ses principales questions est de savoir s'il est possible d'aligner son mode de vie avec ses idéaux. Parfois ça ne marche pas et on en rigole bien.

Nous faisions récemment l'éloge d'un livre qui aide le grand public à identifier et reconnaitre les micro-engagements, à travers une série d'exemples bien fouillés. Si l'ambition affichée de Changer le monde en deux heures ne vous parle pas, qu'en est-il de changer une vie avec quelques centimes ?

Le grand public connaît désormais de mieux en mieux le pouvoir des petits ruisseaux de sous qui se rencontrent pour devenir des sommes coquettes. Qu'il s'agisse du crowdfunding, que nous avons tous pratiqués via des Kiss Kiss Bank Bank, Indiegogo ou KickStarter, ou des modèles de micro-crédit participatifs tels que Kiva ou BabyLoan.

Ce qui peut surprendre et émouvoir plus, c'est le pouvoir de nos centimes. Car si l'on se rend bien compte de la différence de pouvoir d'achat lorsque nous voyageons, nous avons rarement la possibilité de faire un usage constructif de cet état du monde une fois rentrés. Sans doute par manque de structures capables de transformer ce déséquilibre en opportunité évidente et rassurante, de clarifier les flux financiers possibles, et de nous réclamer très simplement nos centimes.

Cette semaine j'ai découvert Share The Meal, une application qui permet de contribuer à nourrir des enfants pendant un jour pour le prix modique de 40 centimes. Sans chichis, sans culpabilisation, vous pouvez donner vos centimes, suivre la campagne en cours et apprendre un peu plus sur la faim dans le monde. L'appli ne vous demande pas de changer le monde, ni votre vie, ni forcément vos valeurs philosophico-systémiques, elle vous permet simplement de contribuer à résoudre des problèmes concrets sur le terrain avec une organisation reconnue de l'ONU, le Programme alimentaire mondial.

Les inventeurs de l'appli mettent aussi en lumière une réalité qui est autant source d'espoir pour les positivistes du 21ème siècle que de d'amertume pour les fâchés du système économique mondial : pour chaque enfant qui a faim, il y a vingt utilisateurs de smartphone.

Pour la peine, voici leur vidéo - en allemand, mais avec beaucoup d'anglais -, qui met quand même drôlement bien en perspective ce que peuvent accomplir vos piécettes.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner