Un produit zéro-déchets à la fois - se laver le visage

Je suis donc obsédée par la salle de bain. J'essaie non seulement de la rendre quasi zéro-déchets, mais aussi de me simplifier la vie en limitant le nombre de rayons à parcourir dans un supermarché. J'ai sincèrement peur de tous ces produits, de la multitude. Mais j'aimerais quand même avoir

Recent Posts

Au sujet d'Aboul

Aboul fait 1m61 et a de grands yeux. L'une de ses principales questions est de savoir s'il est possible d'aligner son mode de vie avec ses idéaux. Parfois ça ne marche pas et on en rigole bien.

Je suis donc obsédée par la salle de bain. J'essaie non seulement de la rendre quasi zéro-déchets, mais aussi de me simplifier la vie en limitant le nombre de rayons à parcourir dans un supermarché. J'ai sincèrement peur de tous ces produits, de la multitude. Mais j'aimerais quand même avoir une peu lisse digne d'un photoshoppage professionnel.

Donc sur le rayon peau, je m'aperçois qu'il y a deux ou trois défis à relever en fonction des jours ou des habitudes de chacun :

  • se laver avec un produit sain, non polluant, qui nettoie et fait une belle peau,
  • utiliser des support de nettoyage non jetables (ou du moins réutilisables),
  • se démaquiller, sans tomber à nouveau dans l'embarras vis à vis des deux points ci-dessus.

Disclaimer - Je vais être franche : je n'ai pas connu les tribulations des acnéiques, je ne parlerai jamais en votre nom et je laisse volontiers la place aux dermatologues. Tout ce qui suit s'adresse donc aux bobos à la peau peu rebelle.

De nouveaux produits de nettoyage de peau

D'abord quelques mots sur les produits habituels pour nettoyer la peau. Dans ma nouvelle quête du zéro emballage plastique, je sentais qu'il allait falloir être créative. J'ai quelques fois zoné dans des rayons cosmétiques traditionnels et bio-écolos à la recherche de produits qui ne seraient pas dans des récipients en plastique. J'ai trouvé un seul produit, une crème, qui se vendait en pot en verre. Il restait bien entendu le savon classique, de Marseille, Damas ou Bolivie, emballé dans du carton. C'était la piste old school légèrement asséchante.

Et puis les internets m'ont appris qu'il existait deux alternatives, qui, combinées ou séparées, pouvaient déjà régler les deux premiers points.

La première surprise, fut le miel. Etrange mais vrai, de nombreuses sources du net, dont certaines avaient des photos vraiment peu appétissantes, le confirmaient : on peut se laver le visage avec un petite noisette de miel naturel (bio, de vrais abeilles, etc.). J'étais sceptique, mais curieuse, et plutôt heureuse de stimuler l'économie des apiculteurs. J'ai donc testé pendant plusieurs semaines. A ce stade je peux dire que c'est plutôt agréable, que le miel est effectivement miscible dans l'eau, et que ma peau est très propre. Pratique bizarre et éthique adoptée !

Ensuite les éponges de konjac dont tout le monde parle. Elles permettent de laver la peau à l'eau, voire avec des produits qu'on rajouterait dessus (ça, c'est moi qui l'ai inventé, vous n'êtes pas obligé de me croire). Le concept est sympa pour ceux qui souhaitent avoir la sensation de frotter - et dans ce cas pour remplacer les micro-billes, si vous en avez encore dans votre salle de bain - mais je n'ai pas grand chose d'autre à rajouter. Ca semble marcher, c'est rigolo, et si en plus vous en trouvez une qui n'est pas vendue dans du plastique, vous avez gagné le gros lot. Je vous laisse aux mains de Google pour la suite.

Les pistes de démaquillage

Aucune des options décrites ci-dessous permettent de démaquiller la peau. Le défi continue donc, car j'aimerais vraiment trouver une option écologique (et simple) de me démaquiller. Je pense que je vais bientôt me résoudre à tester les lingettes réutisiables de Lamazuna - je vous jure que je ne les connais pas personnellement -, mais je procrastine. Pour l'instant, c'est le seul produit que j'ai vu en boutique, même s'il existe au moins une autre option sur Amazon (tout dépend de votre rapport à l'achat de produits nouveaux sur les nets).

Conclusion : on y est presque

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner