Un produit zéro-déchets à la fois - quid du dentifrice ?

Mine de rien, la salle de bain zéro-déchets avance. Sans risquer de spoiler le prochain billet sur l'avancée globale de ce défi de fond, la salle de bains d'Aboul change progressivement pour le mieux, du moins en termes de déchets émis. J'ai beaucoup hésité à me lancer dans des tests

Recent Posts

Au sujet d'Aboul

Aboul fait 1m61 et a de grands yeux. L'une de ses principales questions est de savoir s'il est possible d'aligner son mode de vie avec ses idéaux. Parfois ça ne marche pas et on en rigole bien.

Mine de rien, la salle de bain zéro-déchets avance. Sans risquer de spoiler le prochain billet sur l'avancée globale de ce défi de fond, la salle de bains d'Aboul change progressivement pour le mieux, du moins en termes de déchets émis.

J'ai beaucoup hésité à me lancer dans des tests de dentifrice, car déjà trouver une brosse à dents zéro-déchets m'avait mise mal à l'aise. Contrairement au savon, au shampooing ou aux coton tiges par exemple, les produits d'hygiène bucco-dentaire relèvent du domaine médical. Alors il ne faut pas faire de bêtises. Hors de questions de transformer le zéro-déchets en régression sanitaire !

Pourquoi tant de dentifrice emballé de plastique ?

Et pourtant, à chaque fois que je regarde mon tube de dentifrice en plastique, aussi bio soit-il, je suis agacée. Cela me semble inutile et injustifié ; puis, je m'imagine à côté de la montagne de tubes consommés depuis toutes ces années et j'invective le ciel. Pourquoi si peu de choix, dans le format des dentifrices ! Rassurez-vous, je n'ai pas poussé cette question jusqu'à interviewer un expert des produits bucco-dentaires ou écrire aux grandes marques de dentifrice. J'ai simplement fait ma consommatrice dépendante des produits d'autrui, et cherché des alternatives mieux emballées.

Le nouveau poseur de la salle de bains quasi zéro-déchets est donc le dentifrice solide ! Il se love gaiement dans une boite en carton, parfois sur un batonnet en bois - compostable, pour les plus en symbiose avec la terre - et vous débarrasse donc de tout ce résidus en plastique. Alors le micro-défis que je me suis lancé est d'en tester au moins un : défi car il fallait aller l'acheter (et faire un détour de 6 minutes, ce qui n'est pas rien), mais bien utile car j'en ai pour plusieurs semaines.

Que choisir ?

Oui, je l'avoue, je ne connais pas les ingrédients indispensables pour un bon dentifrice et je ne me suis pas épanchée sur la littérature. Je suis uniquement le conseil d'un de mes dentistes, qui préconisait de varier les plaisirs et ne jamais devenir mono-marque ou mono-produit. Alors tant mieux, car il y a du choix.

Dans la galaxie des dentifrice zéro-déchets, vous trouverez :

  • Historiquement précurseurs - en tout cas dans ma tête - Lush propose depuis plus de 10 ans des dentifrices solides. Certes, la boutique sent fort et la marque n'est pas sans ses détracteurs ; je laisse à chacun le soin de faire ses choix.
  • Mes chouchous du moment, Lamazuna, proposent un dentifrice solide à la menthe poivrée. Alors en bonne bourrine j'ai rapidement cassé mon dentifrice en plusieurs morceaux - la délicatesse est de mise tout de même. Et si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous dans la nouvelle boutique à Paris, où vous pouvez discuter avec l'équipe, très sympathique et accueillante.
  • La découverts d'internet, le dentifrice solide de Pachamamai, dont je ne sais rien de particulier. Il est néanmoins sur la liste "à tester".
  • Pour les plus doués - ou les plus fous ? - il traine sur les internets beaucoup de recettes à faire maison. A titre personnelle, je ne me fais pas confiance, et j'appréhenderai les résultats long termes sur ma dentition, cependant certains y arrivent très bien, et surtout la maintenant célèbre famille zéro-déchets. Pour des réflexions plus larges sur le dentifrice fait maison, deux postes intéressants de Tendances Radis, ici et ici.

Pour finir en beauté

Et pour finir, je me vois contrainte de vous montrer la vidéo que j'ai trouvé en faisant les recherches pour cet article. C'est un peu fascinant, tout de même !

Sur ce, je vais m'occuper de prendre rendez-vous chez un dentiste...

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner