No poo, un deuxième mois sans shampooing

Pour l'épisode précédent, c'est ici, le suivant ici, et le dernier, ici. Ce fut nettement moins pénible que prévu. Au cours de ce deuxième mois d'expérimentation les étoiles se sont alignées et tout ce qui avait été prédit sur les sites écolo-bobo-nature américains s'est produit. D'abord mon crâne a effectivement

Recent Posts

Au sujet d'Aboul

Aboul fait 1m61 et a de grands yeux. L'une de ses principales questions est de savoir s'il est possible d'aligner son mode de vie avec ses idéaux. Parfois ça ne marche pas et on en rigole bien.

Pour l'épisode précédent, c'est ici, le suivant ici, et le dernier, ici.

Ce fut nettement moins pénible que prévu. Au cours de ce deuxième mois d'expérimentation les étoiles se sont alignées et tout ce qui avait été prédit sur les sites écolo-bobo-nature américains s'est produit.

D'abord mon crâne a effectivement cessé de produire assez de sébum pour nourrir trois cuirs chevelus. Au début je ne croyais pas vraiment les gourous du cheveux outre atlantiques et je pensais que j'allais juste apprendre à ruser et élaborer des coiffures hâtives tous les matins. Or je me suis rendue compte que c'était vrai : les racines restaient sèches plus longtemps.

Puis, comme j'ai fait des lectures complémentaires pendant la phase "grasse" - avouons le -, j'ai engrangé une somme de connaissance sur l'eau, les produits qui peuvent réagir entre eux, et les cheveux. Ainsi, j'ai compris que le bicarbonate de soude n'était pas possible avec une eau calcaire, qu'il valait mieux expérimenter du côté du jaune d'œuf, et surtout que tous mes mélanges marchaient mieux avec une eau préalablement bouillie.

La combinaison des facteurs naturels - la fin de la fichu période de transition - et de mon nouveau savoir - relatif - explique donc que mon dernier lavage ait tenu 10 jours. J'ai pu espacer mon lavage de 10 jours après seulement 6 semaines sans shampooing. Cela relève d'un quasi miracle pour mes fins cheveux raides.

Dans le détail, cela signifie : un lavage lundi (3 jours de cheveux propres et lâchés, deux jours de queue de cheval), puis un rinçage à l'eau le dimanche (deux jours de cheveux lâchés et un attaché) pour terminer sur un lavage le mercredi matin. Une certaine paix !

Tout n'est pas encore parfait. Outre le fait que la période de transition ne soit toujours pas totalement finie, ma nouvelle routine capillaire demande plus de temps. Par précaution je fais encore un masque à la compote de pommes avant chaque lavage, ce qui aide à éliminer les traces laissées par le calcaire lors du rinçage à l'eau. Donc chaque lavage prend une grosse demi-heure pour incorporer le temps de pose du masque. D'autre part, comme l'œuf ne se garde pas, je ne peux pas préparer des grandes quantités en avance. Donc pendant que pose la compote, je prépare rapidement le mélange. J'attends donc de voir comment tout cela va évoluer pendant le prochain mois.

Avant de vous laisser avec ma nouvelle routine, un court mot sur les sensations de ce deuxième mois. Dans le dernier billet j'exprimais du désarrois et j'expliquais que le premier mois de No poo avait été difficile. Mon ego n'était pas rassuré de sortir une tête moins que nickel pour se balader en société. Aujourd'hui, c'est tout l'inverse. Mes cheveux sont très très propres bien plus longtemps. Ils ont changé de texture et paraissent plus épais, plus longs. Puis les jours où il faut les attacher sont de plus en plus rares. Je suis rassurée et même assez contente. Je suis à la limite de devenir prosélyte, même si je vais encore attendre quelques semaines avant de me vanter. Au cas où il y aurait encore de mauvaises surprises.

La routine

Masque à la compote de pommes - Faite maison ou achetée, mais alors sans conservateurs ou additifs :

  • Au début je n'y croyais pas mais la compote s'étale facilement des racines jusqu'aux pointes),
  • Il paraît que mettre du film transparent et une serviette sur la tête aide à garder la chaleur (et puis c'est si chic),
  • Laisser reposer 15 à 30 minutes (ce n'est pas une science exacte),
  • Impérativement prévoir une solution de lavage après le masque (sinon son effet bénéfique est fortement amoindri et on sent la pomme pendant 3 jours).

Lavage aux œufs et miel, avec rinçage au citron

  • Battre au préalable 1 - 3 jaunes en fonction de la masse de cheveux. Personnellement je suis passée de 2 à 1,
  • Ajouter de l'eau (préalablement bouillie et refroidie si votre eau est calcaire) et une cuillère de miel. Bien mélanger et mettre dans un récipient avec si possible un embout,
  • Préparer un grand verre avec de l'eau et du citron pressé,
  • Si vous avez de la compote dans les cheveux rincez les, sinon commencez directement sur cheveux secs. Versez progressivement la solution avec les œufs sur votre crâne en massant légèrement. Ceux qui auront prévu un contenant avec embout seront plus précis et donc plus zen,
  • Rincer à l'eau (on peut laisser reposer quelques minutes le temps de se savonner). Evitez l'eau bouillante à cette étape au cas où il restait du blanc dans le mélange (il risque de cuire...),
  • Verser l'eau au citron sur la tête.
  • Rincer

Voilà !

Pour l'épisode précédent, c'est ici, le suivant ici, et le dernier, ici.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner